Simple chapelle en 1094, la Madeleine de Pouancé dut attendre la fin du XVIIIème siècle pour être paroisse à part entière.

La première paroisse de Pouancé aurait été fondée au VIème siècle à St Aubin de Pouancé par St Aubin, évêque d’Angers : elle restera la principale paroisse jusqu’en 1778 au profit de Sainte madeleine de Pouancé (actuelle église principale de la commune).

L’église de la Madeleine a deux particularités importantes : tout d’abord elle est doté d’une sonnerie homogène de trois cloches, fondues par Bollée Père et Fils au Mans en 1864. La particularité de ces bronzes réside dans leur mode d’accrochage, ce qui rend ces campanes rares dans le département (en effet seules cinq cloches de ce type sont actuellement répertoriées dans le Maine-et-Loire). Malheureusement à cause de l’usure du temps ses cloches doivent être rénovées.

Ensuite, son orgue est un élément notable de l’édifice : il a été construit par Louis Bonn, facteur d’orgues a Tours. Installé en 1864, il fut rénové en 1923, puis en 1986. Cet orgue romantique possède 21 jeux et 1249 tuyaux, ce qui en fait un instrument remarquable par son esthétique et sa sonorité.