Discours de Pierrick ESNAULT lors de la cérémonie des vœux, 16 janvier 2017.

Monsieur le Sous-Préfet

Madame la conseillère Départementale, Maire d’Ombrée d’Anjou, Marie-Jo

Mesdames, Messieurs les maires délégués, chers collègues

Mesdames, Messieurs les conseillers municipaux

Monsieur le Lieutenant des pompiers

Monsieur l’Adjudant de la Gendarmerie

Mesdames, Messieurs les présidents d’associations

Mesdames, Messieurs,

 

Je vous souhaite la bienvenue à l’occasion de la traditionnelle cérémonie des vœux à la population et vous remercie d’être toutes et tous venus si nombreux, ce soir, témoigner une nouvelle fois de votre attachement à notre commune.

L’équipe municipale et moi-même sommes particulièrement heureux de voir ici réunis tous ceux qui contribuent par leurs actions et leurs engagements à offrir à Pouancé tous les atouts qui vont lui permettre de relever les défis de l’avenir.

Merci à l’État, merci aux collectivités, merci aux chefs d’entreprises, merci aux commerçants, merci aux présidents d’associations, merci à nos différents partenaires, merci aussi à vous tous, qui chacun à votre place, participez à faire de Pouancé, une commune qui bouge.

Merci à tout ceux qui œuvrent et donnent de leur temps aux services des autres, à ceux qui font preuve de solidarité comme l’a encore prouvée la mobilisation des écoles et des associations lors du dernier Téléthon, permettant de récolter 1500€ sur une soirée.

J’adresse à chacun d’entre vous mes vœux les plus sincères pour cette nouvelle année. Je vous souhaite de la santé, du bonheur partagé, de l’action, de l’amour, de la solidarité, ainsi qu’à notre commune.

Je vous présente les excuses de Serge Trovaslet, maire honoraire, pour qui j’ai une pensée émue ainsi que pour son épouse.

J’excuse également Monsieur Laffineur, député.

L’an passé j’évoquais la violence barbare qui avait frappé notre pays avec les différents attentats. Malheureusement ces propos sont toujours d’actualité, tant sur notre pays que chez nos voisins. Sans vouloir installer une ambiance de défiance et de peur, nous devons malgré tout être vigilants et attentifs à notre environnement. C’est dans ce sens que nous avons mis en place le dispositif « Participation Citoyenne » avec la gendarmerie relayé par des volontaires dans leur quartier. Ces volontaires ne remplacent pas la gendarmerie mais permettent la mise en place d’une chaîne de prévention et le signalement de tout comportement suspect, dans le respect strict de la liberté individuelle. D’autres volontaires peuvent les rejoindre il suffit de le faire savoir à la mairie ou la gendarmerie.

L’occasion nous est donnée au moment de ce changement d’année de faire le bilan de l’année écoulée et d’évoquer les perspectives pour cette nouvelle année.

En 2016 le conseil municipal, pour les principales dépenses, a ainsi réalisé les travaux suivants :

  • Le renforcement et l’entretien de la voirie communale
  • l’aménagement et l’entretien de certains bâtiments communaux pour les rendre accessibles aux personnes à mobilités réduites
  • La réalisation d’un aménagement de sécurité rue de la Gare au droit du collège Sacré Cœur
  • Le renouvellement d’une canalisation d’eaux pluviales rue du Général de Gaulle
  • La poursuite du relèvement physique des concessions abandonnées aux cimetières
  • l’acquisition d’une structure aqualudique sur le plan d’eau de Saint Aubin

D’autres travaux que nous avons accompagnés et dont la commune n’avait pas la maîtrise d’ouvrage :

  • Trois pavillons ont été construits par le bailleur PODELIHA sur le lotissement des Saulneries ;
  • Une borne de recharge pour véhicules électriques a été installée sur le parking du Champ de Foire,avec la possibilité de recharge rapide. Les modalités de fonctionnement sont décrites sur le site internet de la commune. http://www.ville-pouance.fr/borne-de-recharge-pour-vehicules-electriques/

 

Nous avons également vendu l’atelier municipal du 8 avenue du Général de Gaulle pour la création d’une salle d’enseignement au code de la route.

Parallèlement à la réalisation des travaux, le conseil municipal conduit également un certain nombre d’études ; ainsi avec la communauté de communes nous poursuivons l’élaboration du PLUI et je remercie les membres de la commission urbanisme, présidée par Maïté Georget, pour le travail important réalisé. Une enquête publique devrait avoir lieu du 30 mars au 30 avril. Des précisions vous seront apportées ultérieurement sur cette enquête ; le PLUI devrait être opposable et conduit à son terme avant l’été 2017.

Le dossier de revitalisation mobilise également beaucoup d’énergie, tant pour les élus que pour le personnel. Il a fait l’objet de la signature d’une convention entre Mme la Préfète, M. le Président du Conseil Départemental, Mme la Présidente de la Communauté de Communes et le Maire de Pouancé le 18 novembre dernier. Cette convention fixe les objectifs généraux et opérationnels, ainsi que tous les moyens financiers consacrés au projet pour une durée de 6 ans.

Ainsi le travail avance tant sur le volet habitat, sur le volet espaces publics et sur le volet patrimoine :

  • Sur le volet patrimoine une équipe de maîtrise d’œuvre, Atelier ARP’Architecture et Patrimoine, a été recrutée en juillet dernier pour élaborer un projet de valorisation du Grenier à Sel, de la Tour Porche et la mise en place d’un parcours de découverte du château.
  • Sur le volet habitat un groupement de bureaux d’études a été recruté pour le suivi-animation de l’Opération Programmée de l’Amélioration de l’Habitat pour une durée de 6 ans. Ils seront là pour accompagner tous les propriétaires, occupants et bailleurs, pour étudier les faisabilités techniques et financières de leurs projets. Cet accompagnement est gratuit pour les propriétaires. Je vous rappelle que des aides particulièrement avantageuses, grâce au dossier AMI, sont proposées pour les logements en centre-ville.

N’hésitez pas à rencontrer Mme Leclerc ou M. Hagège sur leurs permanences à l’hôtel de ville d’Ombrée en Anjou ou à la maison du projet, rue de la Libération. Vous trouverez ces dates et heures de permanence sur le site internet de la commune.

  • Sur le volet espaces publics une équipe de maîtrise d’œuvre a également été recrutée depuis septembre dernier et travaille sur les aménagements des rues de la Libération, rue Foch, rues de la Marne et Clémenceau, Boulevard de Prévalaye et le Parvis Saint Aubin.

La commune se porte également acquéreur du n°9 rue de Porte Angevine en vue de sa déconstruction compte tenu de son état de vétusté. J’ai d’ailleurs été amené à prendre un arrêté de péril imminent.

 

Enfin pour terminer sur ce dossier je vous indique la réalisation d’un film promotionnel sur la commune, par un vidéaste, Bureau 17. Vous pouvez le visionner  sur le site de la commune également ou sur You tube.

 

Je vous l’ai dit à l’instant nous avons fait l’acquisition d’une structure aqualudique sur le plan d’eau de Saint Aubin. Je crois que nous pouvons être satisfaits de cette acquisition. Nous avons décidé d’accorder une Autorisation d’Occupation Temporaire (AOT) de cette structure avec le camping, la location des pédalos et des canoës Kayaks, pour une durée de 3 ans, à l’association Vallée Loisirs, basée à la Jaille Yvon.

Je voudrais remercier au passage l’association des pêcheurs de Pouancé avec qui nous avons travaillé sur les usages respectifs du plan d’eau, permettant ainsi une meilleure offre de navigation.

Plus de 10 000 personnes ont participé à une activité payante sur le plan d’eau. En considérant les accompagnateurs et les baigneurs ce sont près de 20 000 personnes qui ont fréquenté le site. Je crois que cet investissement a permis de faire connaître Pouancé puisque les rennais, les nantais, les angevins, des habitants de l’Île de France se sont déplacés. Gageons que cet enthousiasme dure et puisse avoir des retombées sur le commerce local.

Contrairement à ce que nous avons pu lire dans la presse, la base de loisirs de La Rincerie n’a pas l’intention de s’équiper de la même structure. Ses responsables élus et technicien nous l’ont confirmé au cours d’une rencontre de ce début du mois de janvier.

Victime de ce succès il va  falloir travailler sur les capacités de stationnement qui pourront être regardé sur le site de l’ancienne gare avec l’aménagement de la voie verte.

 

La réforme territoriale, imposée par la loi portant Nouvelle Organisation Territoriale (Notre), demande aux communes d’être membres d’un Établissement Public de Coopération Intercommunal (EPCI) de plus de 15 000 habitants. C’est ainsi que le Préfet Burdeyron nous a imposé le regroupement de la Communauté de Communes de la Région de Pouancé-Combrée avec celles de Segré et de Candé. La nouvelle intercommunalité, dénommée Anjou Bleu Communauté, s’est donc mise en place le 4 janvier dernier regroupant 12 communes totalisant un peu plus de 35 000 habitants.

Son conseil est composé de 49 élus et Gilles Grimaud a été élu président.

Les élus ont souhaité ne confier que les compétences obligatoires à cette nouvelle intercommunalité, au périmètre élargit, pour conserver au maximum la proximité des services à la population. Pour cela il nous fallait donc nous réorganiser pour nous permettre de poursuivre un développement harmonieux et rendre attractif notre territoire »Pouancéen » avec toutes les difficultés connues sur nos ressources.

C’est ainsi que nous avons décidé la création de la commune nouvelle qui a également mobilisé de l’énergie et du temps des élus, mais aussi et surtout beaucoup de travail de la part de l’ensemble des agents. Et je voudrais saluer ici le travail qu’ils ont réalisé, en plus de leurs missions quotidiennes. Ils ont fait preuve de volontarisme et d’abnégation pour la mise en place et réorganisation des services. Tous ont, je crois, compris l’intérêt de se regrouper pour proposer des services plus efficients à la population.

La création d’Ombrée d’Anjou a été prise par l’ensemble des 10 conseils municipaux le 20 juin dernier pour une mise en place au 15 décembre. Son siège a été établi dans les locaux de l’ancienne communauté de communes, rue Gaubert et Micolleau. Le 1er conseil municipal a permis d’élire Marie Jo Hamard maire de Ombrée d’Anjou. Je ne reviendrais pas sur les objectifs de cette création qui ont été évoqué à plusieurs reprises déjà, mais sachez que la volonté des élus est que cette création puisse offrir la même qualité des services à la population, voire les développer, et je dirais même que la population ne se rende compte de rien. Et s’il n’y a que le changement d’adresse qui peut déranger certaines personnes, alors on aura réussi. La mairie de Pouancé et ses agents d’accueil sont et seront toujours là pour vous renseigner et vous orienter sur les différents services à la population.

J’en profite pour vous indiquer qu’à compter du 27 février la mairie de Pouancé délivrera les Cartes Nationales d’Identités (CNI) pour la population pouancéenne et  des communes environnantes. La nécessité d’identifier le demandeur et de prendre ses empreintes digitales conduit à maintenir un accueil en guichet sur les communes dotées du dispositif de recueil à l’instar des passeports biométriques.

 

L’avenir se construit avec notre jeunesse. C’est en ce sens qu’un conseil municipal Enfants a été mis en place depuis plusieurs années à Pouancé. Les élus du CME ici présents achèveront leur mandat en septembre prochain.

Je vais les laisser présenter leurs réflexions et travaux, non sans avoir remercier leurs animateurs : René Fournier, Carole Guy, Laurent Misandeau et l’élue référente Isabelle Sararols, Adjointe aux affaires scolaires  et à la jeunesse.

Projets réalisés

  • Epreuves Triathlon enfants en partenariat avec Cantojeunes et l’association du Triathlon – Utilisation de la structure gonflabe
  • Participation au Téléthon
  • Vidéos sur les activités de Pouancé (en phase de finalisation)

Projets à l’étude

  • Un city parc
  • Installation d’un toboggan ou jeux pour les petits dans l’espace baignade St Aubin
  • Partenariat avec le foyer logement et les écoles pour s’occuper d’animaux en volière (poules et autres volatiles) en haut du parc public
  • Préparation d’une visite à Angers
    • Visite du Conseil Départemental,
    • Laser game,
    • Assister à un match de football

 

 

Qu’envisageons-nous pour 2017 ?

 

Notre gros dossier sera bien sûr la revitalisation du centre bourg.

  • Nous procédons à des échanges de terrains avec l’acquéreur de la propriété Bellanger, Allée Bessière. Ces échanges vont nous permettre de finaliser le dégagement des remparts et ainsi aménager l’esplanade Saint Aubin.
  • Nous allons intervenir sur l’immeuble du 9 rue Porte Angevine, probablement pour le déconstruire et ainsi amorcer l’aménagement de l’Îlot Porte Angevine.
  • Nous sommes en réflexion avec l’association Jeanne d’Arc et la Paroisse pour l’aménagement d’une promenade sur le terrain de l’enclos du Vieux Château, jouxtant le Petit Théâtre. D’ailleurs la paroisse va procéder à la rénovation de ses salles.
  • Nous procéderons dès le début de l’année à l’aménagement des rues de la Marne et Clémenceau.
  • Avant l’aménagement des rues prévues en 2018 nous réaliserons à partir du second trimestre 2017 l’enfouissement des réseaux électriques rue Foch, Boulevard de Prévalaye et rue de la Gare.
  • Sur la partie habitat de l’Îlot Porte Angevine, la commune n’ayant pas la maîtrise foncière, vous comprendrez bien que l’on ne peut s’engager sur le calendrier.

 

En tout cas, sur ce dossier, n’hésitez pas à fréquenter la Maison du Projet rue de la Libération pour prendre connaissance de son avancement.

 

D’autres dossiers seront conduits comme :

  • La base nautique où nous envisageons le réaménagement du local préfabriqué dit « Club Nautique ».
  • Nous envisageons également la réouverture d’un Point Accueil Jeunes au Presbytère de Saint Aubin en accord avec l’association des Scouts, unique locataire des lieux.
  • Nous engageons également l’aménagement des anciens locaux du Trésor Public, derrière la mairie, pour y installer une maison de services au public (MSAP), maison qui accueillera la population du territoire ayant besoin de contacter ou rencontrer les différents services publics comme la CAF, la CPAM, la MSA, la CARSAT, les services à la personne, etc…
  • Nous espérons pouvoir commencer la construction des vestiaires et tribunes sur le stade de Tressé Monsieur le Sous-Préfet, si l’État accepte de nous accompagner financièrement cette année. Le retard pris sur ce dossier nous oblige à envisager la location de bâtiments modulaires pour permettre aux joueurs et joueuses de football de se changer décemment.

 

Ces principaux dossiers seront évoqués en réunion de travail du conseil communal afin de les adapter à nos capacités financières avant l’élaboration du budget de la commune d’Ombrée d’Anjou.

La Maison Pluridisciplinaire de Santé : les professionnels de santé se sont constitués en association pour écrire le projet de santé et le faire valider par l’Agence Régionale de Santé. Je peux dire que nous ne sommes jamais allés aussi loin sur ce dossier et je remercie les professionnels qui se mobilisent pour le conduire.

 

Coté industriel

  • L’étude sur l’atelier relais de la zone de la Pidaie pour l’entreprise Global Recov’ s’achève. Le permis de construire devrait être déposé ce mois-ci, la consultation des entreprises pourrait être lancée en mars et sa construction devrait pouvoir commencer avant cet été.
  • L’atelier relais de la zone de la Grande Prée, qui a été libéré par l’entreprise Boulay, fait l’objet d’études portées par une entreprise qui souhaite s’y installer.
  • Le magasin Mon Brico a fermé ses portes le 5 décembre dernier, le bâtiment est en vente, quelques porteurs de projets semblent s’y intéresser.

Je vous évoquais l’an dernier l’ouverture d’une école de management de l’innovation liée à la mobilité et au développement durable prévue pour septembre 2016 dans les locaux de Sotira.

La collectivité a fait le nécessaire pour modifier son PLU permettant d’accueillir l’école dans un bâtiment industriel, un permis de construire a été délivré l’été dernier pour l’aménagement des classes. Il subsiste néanmoins des difficultés entre le propriétaire et le porteur de projet notamment sur le bail et le montant des loyers. Nous sommes en contacts réguliers sur ce dossier avec les différents acteurs et les services de l’Etat, et vous Monsieur le Sous-Préfet.

Vous êtes nombreux à vous investir pour rendre notre commune dynamique et offrir des loisirs à notre population. Malheureusement, on le voit régulièrement les bénévoles peinent à s’investir ; est-ce par peur des responsabilités, ou parce que l’on est dans un esprit de pure consommation ?

Si j’en parle ce soir c’est parce qu’une association est à nouveau en difficulté : l’association Familles Rurales. Elle nous informe qu’elle n’est pas en mesure de mettre en place l’été prochain l’Accueil de Loisirs Sans Hébergement, le Centre Aéré, par manque de bénévoles.

Ce centre a accueilli tout de même 125 d’enfants pendant quatre semaines en juillet dernier, leur offrant ainsi des activités et leur permettant de partir en camp de vacances.

Nous ne pouvons pas être seulement consommateurs et tout attendre des autres ; on n’imagine pas un été sans centre aéré à Pouancé !!!

Alors un appel est lancé aux bénévoles qui seraient prêts à s’investir pour ces enfants, pour leurs enfants; il suffit de s’adresser aux responsables de l’association ou à la mairie.

Et si l’investissement dans une association fait peur, n’hésitez pas à aller voir Odile Guérin au PIJ qui a pour mission d’accompagner les associations et peut vous conseiller et vous rassurer.

 

Tous les ans à cette période, l’INSEE publie les chiffres de la population par commune. L’on pouvait lire, encore, dans la presse il y a quelques jours que le pouancéen continue à marquer le pas.

Elle nous indique un chiffre de 3120 habitants hors population comptée à part, chiffre de 2014.

La population de la commune de Pouancé a été recensée en janvier 2016, il y a un an.

3315 habitants ont été ainsi recensés hors population comptée à part, soit 195 habitants de plus représentant une augmentation de plus de 6% ! Alors non le pouancéen ne marque pas le pas, mais se développe bien comme d’autres territoires de notre département.

Seulement voilà à l’ère du numérique ces chiffres de notre dernier recensement ne seront pris en compte qu’à compter de 2019 !

 

Ceci me permet de faire la transition sur l’état civil de l’année 2016 :

  • nous avons enregistré 106 décès, 28 naissances et 10 mariages ont été célébrés.

 

Enfin je voudrais remercier très sincèrement les élus municipaux pour leur implication à l’élaboration et l’animation des dossiers, le personnel communal et le personnel de la communauté de communes pour sa compétence et le travail de qualité fournit, nous permettant de mettre en œuvre les décisions que l’on a prises dans l’intérêt général et au service de notre population. Je sais que je peux compter sur vous pour évoluer dans ce nouveau paysage qui se découvre devant nous.

 

 Tout le conseil municipal vous offre ses vœux les meilleurs et les plus chaleureux pour vous et vos proches.

Bonne et heureuse année pour Pouancé et Ombrée d’Anjou.

Pierrick ESNAULT

Maire de Pouancé