Le parcours de citoyenneté remplace le service militaire depuis sa suspension par la loi de 1997.

Cette réforme a institué un « service national » universel en instaurant un véritable « parcours de citoyenneté ».

Il comporte trois étapes obligatoires

  • l’enseignement de défense,
  • le recensement, obligatoire à 16 ans,
  • la journée défense et citoyenneté.

Au cours de ces trois étapes interviennent successivement l’Éducation nationale, les mairies et la Défense.

Son objectif est simple : susciter une prise de conscience collective des devoirs que tout citoyen a, envers l’effort de défense nationale.

 

http://www.defense.gouv.fr/jeunes/jdc/pourquoi-la-jdc/le-parcours-de-citoyennete

 

etape 1 – L’enseignement de défense

Pendant la scolarité

Première étape obligatoire du « parcours de citoyenneté », l’enseignement de Défense a été prévu par la loi dans les programmes scolaires des classes de 3ème et de 1ère.

  • Cette sensibilisation au devoir de Défense, partie intégrante de l’enseignement civique, porte sur les principes et l’organisation générale de la Défense nationale et de la sécurité collective (Europe, ONU, etc…)

Il revient à votre enseignant de conduire son cycle tout au long de l’année scolaire.

  • En outre, cet enseignement de Défense doit être complété, dans les cours d’ECJS (Éducation Civique, Juridique et Sociale) des classes de 1ère et de terminale.

En effet, la formation civique des élèves exige une réflexion sur la politique de défense, sur les conditions de la sécurité, et de la diversification des menaces dans le monde aujourd’hui.

 

ETAPE 2 – Le Recensement, obligatoire à 16 ans

A la mairie du domicile

Démarche civique essentielle, le recensement obligatoire est la deuxième étape du « parcours de citoyenneté »

Depuis le 1er janvier 1999, tous les jeunes Français, garçons et filles, doivent se faire recenser à la mairie de leur domicile, ou au consulat, s’ils résident à l’étranger.

  • Cette obligation légale est à effectuer dans les trois mois qui suivent votre seizième anniversaire.
  • La mairie (ou le consulat), vous remettra alors une ATTESTATION DE RECENSEMENT. Il est primordial pour vous de la conserver précieusement.

En effet, cette attestation vous sera réclamée si vous voulez vous inscrire à tout examen ou concours soumis au contrôle de l’autorité publique (CAP, BEP, BAC, permis de conduire, et même conduite accompagnée), etc…

  • Les données issues du recensement faciliteront votre inscription d’office sur les listes électorales à 18 ans si les conditions légales pour être électeur sont remplies.
  • Après avoir été recensé, et jusqu’à l’âge de 25 ans, vous êtes tenu de faire connaître à votre organisme chargé du service national : tout changement de domicile ou de résidence, de situation familiale et professionnelle (organisme dont les coordonnées figurent sur le site internet : www.defense.gouv.fr/jdc).

 

etape 3 – la Journée Défense et Citoyenneté

 

Troisième étape du « parcours de citoyenneté », la journée Défense et Citoyenneté (JDC) est obligatoire pour les garçons et filles entre la date du recensement et l’âge de 18 ans.

  • Les pouvoirs publics et les forces armées agissent chaque jour pour que la liberté puisse exister, sur notre territoire, mais également en Europe et sur d’autres continents.
  • La JDC est une journée qui permet de rappeler à chacun que cette liberté a un prix.
  • C’est aussi une occasion unique de contact direct avec la communauté militaire, et de découverte des multiples métiers et spécialités, civiles et militaires qu’offre aujourd’hui aux jeunes, la Défense.
  • Elle permet également d’évaluer l’apprentissage des acquis fondamentaux de la langue française et propose des opportunités professionnelles ainsi qu’une aide spécifiques pour les jeunes en difficulté ou en décrochage scolaire.
  • En fin de journée, un CERTIFICAT DE PARTICIPATION  vous est remis. Ce certificat obligatoire est requis pour l’inscription aux examens et concours soumis au contrôle de l’autorité publique.